Le référencement / SEO pour les débutants


précédentsommairesuivant

VI. Les techniques de base de la SEO : optimisation externe

VI-A. Les liens entrants (Back Link)

L'algorithme de Google a longtemps été critiqué pour l'importance qu'il donnait aux " Back Links ", ou " Liens Entrants ". Ces termes désignent les liens d'un site qui pointent vers une page internet. Tous les liens qui pointent vers un site A sont comptabilisés par les moteurs. Plus il y a de liens vers une page d'un site A, plus cette page est " populaire ", et plus son Page Rank est élevé. Avant 2008, de très nombreux sites abusaient de ces Back Links et multipliaient les sites fantômes (sites satellites) pour créer des fermes de liens (" Farm Links ") vers d'autres sites, afin d'améliorer le Page Rank de leurs pages. Aujourd'hui, Google limite le poids du Back Link de deux manières :

  • Tout d'abord, en tenant compte de l'Indice de Confiance du site qui contient le lien.
  • Ensuite, en intégrant la notion de " jus " (" Seo Juice " - ) à son algorithme.

VI-A-1. Back Links et Indice de Confiance

En effet, plus une page a un Indice de Confiance élevé, plus ses liens sont valorisés par Google. Il existe ainsi différents types de liens, plus ou moins valorisés (14):

Type de lien Comportement de Google
Les liens externes Back Link " standard "
Les liens externes de sites situés sur le même serveur Back Link défavorisé
Les liens circulaires
(un site A pointe vers B, qui lui aussi pointe vers A, soit : A = B = A)
Back Link non pris en compte
Les liens circulaires larges
(A = B = C = A)
Back Link " standard "
Les liens nuisibles
(liens sur des sites black listés pour fraude)
Même si Google affirme le contraire, le Back Link semble pénalisant
Les liens en or
(sur des sites .edu, .org, .gov, .gouv…)
Back Link très valorisé

VI-A-2. Back Links et SEO Juice

La notion de " jus " est très couramment employée par les référenceurs. Elle désigne l'impact qu'a un lien sur le positionnement d'une autre page. Plus l'impact d'un lien est important, plus ce lien transmet de " jus " à la page(15) .

Comme l'image le laisse entendre, plus il y a des liens sur la page, plus le jus est réparti sur l'ensemble de ces liens. Un lien unique donnera 100% du jus à la page pointée, deux liens en donneront chacun 50%, etc.

Le concept de SEO Juice : chaque flèche représente un lien. Le jus est réparti entre les liens de la page
Le concept de SEO Juice : chaque flèche représente un lien. Le jus est réparti entre les liens de la page

VI-A-3. Connaître le nombre de Back Links d'un site

Pour avoir une estimation du nombre de Back Links d'un site, il suffit de taper : " link:www.adressedusite.fr " dans Google ou dans Yahoo pour accéder aux statistiques. De même, pour voir quel est l'ensemble du contenu indexé d'un site, il suffira de taper " site:www.adressedusite.fr "

VI-B. Le Link Baiting

Le Link Baiting consiste à attirer le plus possible de liens entrants (back Links) vers une page grâce au contenu de cette page. C'est le principe du " Buzz ". C'est pourquoi la plupart des sites importants organisent des jeux concours, des sondages, des guides de consommateurs, des comparatifs… En plus de l'effet médiatique que cela peut avoir, ces concours, sondages… créent autant de liens qui pointent sur le site qu'il y a de personnes à en parler sur Internet. Plus le " Buzz " est important, plus le nombre de Back Links est elévé, et plus le poids (en Page Rank) des pages d'un site est important.


précédentsommairesuivant
O. Andrieu (REUSSIR SON REFERENCEMENT WEB, Eyrolles, 2007 - p.105) parle parfois de " Capacité de Vote "

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2008 Jean-François Lépine. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.