Le référencement / SEO pour les débutants


précédentsommairesuivant

IX. Les techniques avancées de la SEO

IX-A. La Long Tail (" Longue Traîne ")

La Long Tail est un concept mis en évidence par C. Anderson, qui désigne un effet commun à l'ensemble des boutiques en ligne : les pages les moins visitées génèrent plus de 80% des ventes. En effet, si 20% des produits sont des produits " phare " mis en avant par une marque, le nombre de produits annexes est tellement important que ce sont ces produits qui sont le plus vendus et qui génèrent le chiffre d'affaire le plus important. Cela concerne aussi bien Amazon (vente de livres) que l'iTunes Store (vente de musique), mais aussi la vente " réelle " (non liée à Internet) (16).

Image non disponible

Appliquée à la SEO, ce concept révèle que les mots clefs les moins déterminants pour un site (mots clefs les moins recherchés, par exemple des expressions de cinq ou six mots très précises) génèrent 80% du trafic du site. Par exemple, pour un site touristique parisien, focaliser sa SEO sur la Tour Eiffel serait une erreur, car la majorité des recherches concerneront des points très précis : noms de rues, de quartiers… beaucoup moins connus.

" Ainsi, pour le site de tourisme parisien, les 20 mots clés principaux génèrent uniquement 7 % des visites en 2006. Ce qui signifie que 93 % du trafic aurait été perdu si les 20 mots clés avaient occupé toute les attentions (17)"

IX-B. Le Page Rank Sculpting

Concept très récent et contesté, le Page Rank Sculpting consiste à modeler, sculpter, les liens de la page afin de gérer le SEO Juice de chaque lien. Pour qu'un lien ne transmette aucun " Jus ", il faut lui ajouter un attribut " rel=nofollow ". De cette manière, Google (et seulement Google) attribuera un Jus maximum aux autres liens de la page. Généralement, on utilise cet attribut sur les pages " non pertinentes " d'un site, comme les pages partenaires, Mentions légales ou Contact. Mais il peut être élargi à l'ensemble des liens externes du site, pour donner 100% du Jus aux liens pointant vers les autres pages du site. Ce concept est aujourd'hui contesté car son impact reste à démontrer, et surtout beaucoup le considèrent comme une technique de Black Hat, car non naturelle. Google a confirmé qu'il considérait le Page Rank Sculpting comme une technique à éviter.

IX-C. Recherche localisée / universelle : impacts sur le Triangle d'Or

Depuis bientôt un an, Google a introduit dans ses résultats de recherche des éléments nouveaux : images, cartes locales. De même le nombre de liens sponsorisés (publicité) varie d'une requête à l'autre. Ces aspects modifient profondément la manière dont l'internaute accède à l'information (18). Observons ce qui se passe, par exemple, lors de l'insertion d'images dans la page de résultats :

Affichage d'images dans la page de résultats : le lien situé juste au-dessus des images est défavorisé
Affichage d'images dans la page de résultats : le lien situé juste au-dessus des images est défavorisé

Les points violets sur ces captures d'écrans représentent les points d'arrêt de l'œil du visiteur (données recueillies par Eye Tracking). On voit très bien que le troisième lien de résultat n'est plus regardé par le visiteur, et est donc, même s'il est bien positionné, très largement défavorisé. Dans ce cas, il vaut mieux donc être positionné quatrième que troisième.

Ce changement survient aussi lors de l'insertion de publicités, qui peuvent être aléatoirement en haut, à droite, ou bien aux deux emplacements : Aucun lien sponsorisé Un lien sponsorisé Deux liens sponsorisés Trois liens sponsorisés

L'affichage de liens sponsorisés modifie la forme du Triangle d'Or (les zones rouges indiquent les zones où l'œil s'arrête le plus longtemps)
L'affichage de liens sponsorisés modifie la forme du Triangle d'Or (les zones rouges indiquent les zones où l'œil s'arrête le plus longtemps)

Il faut avoir en tête ces modifications du Triangle d'Or pour tenter de nouveaux types de positionnement, par exemple du positionnement dans la Recherche d'images, ou améliorer ses campagnes de liens sponsorisés (Adwords).

IX-D. La prochaine version de Google (moteur en langue naturelle) : impacts sur la structure d'un site

Une des principales préoccupations des moteurs de recherche est d'améliorer en permanence leur algorithme. Pour cela, différentes normes apparaissent, afin de les aider dans leur compréhension des contenus des pages web. Grâce à cette " compréhension ", les moteurs espèrent pouvoir proposer bientôt des recherches en langage naturel (il en existe aujourd'hui plusieurs, plus ou moins performants), c'est-à-dire basé sur des phrases comme " qui était le président de la France en 1982 ", expression que Google est incapable de traiter aujourd'hui. Pour cela, différents standards de Web sémantique, comme le standard RDFa, qui permet de décrire les données d'une page : propriétés, dates…, sont apparus, et permettront bientôt d'utiliser la Logique des Prédicats dans les algorithmes des moteurs (logique de traitement des données sous forme de Sujet / Prédicat).

Exemple de code XHTML respectant le standard RDFa pour décrire les données de la page
Exemple de code XHTML respectant le standard RDFa pour décrire les données de la page

Code tiré de l'article RDFa de Wikipédia

Dès maintenant, le référenceur doit donc respecter ces standards s'il veut que le contenu de ses pages soit indexé et analysé au mieux par les principaux moteurs de recherche de demain.

IX-E. Le Hotlinking Image

Le Hotlinking Image(19) est une technique très récente pour très bien positionner des images de son site dans Google Images (Recherche d'images), et par conséquent dans Google grâce à la Recherche Universelle (affichage de résultats multimédias au sein des résultats classiques). Cette technique consiste à insérer une image sur une page, en faisant appel directement à une image hébergée sur un autre site (" hotlink direct "). Pour fonctionner, ce site doit avoir un fort Indice de Confiance, comme un site.edu ou .gouv.

Exemple de Hotlinkg Image : Le site www.seoblackout.com est premier sur la recherche obama
Exemple de Hotlinkg Image : Le site www.seoblackout.com est premier sur la recherche obama

Dès lors, la page profite de l'Indice de Confiance du site qui héberge l'image et le reporte sur elle-même. Il est possible ainsi de très bien se positionner sur Google Images, même sur des expressions très concurrentielles.


précédentsommairesuivant
LA LONGUE TRAINE - Internet Actu, 04/12/05
D. Cohen de l'agence CVFM (tiré de L'EFFET LONG TAIL APPLIQUE AU REFERENCEMENT - Journal du Net, 16/02/07
REGARDS D'EXPERTS de Avril 2009 - Miratech - Les illustrations de cette page sont tirées de cette source.
RÉFÉRENCEMENT GOOGLE IMAGES : HOTLINKING IMAGE - SEO BlackOut

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2008 Jean-François Lépine. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.